Voici une liste de conseils et recommandations pour vous aider dans vos démarches d’obtention d’un rachat de crédit :
  • Informez-vous sur le rachat de crédit, ses avantages , frais , pièges et formalités .
  • L’obtention d’un rachat de crédit peut être long et décourageant. La constitution d’un dossier de demande de rachat de crédit est fastidieuse. Soyez- y préparé.
  • Vous n’êtes pas obligé de regrouper TOUS vos crédits. Vous pouvez, par exemple , conserver votre prêt avantageux comme votre crédit à taux zéro ou autre prêt avantageux.
  • Négocier le plus tôt possible les frais de dossier, commission de courtier .
  • Faites jouer la concurrence : réussir son rachat de crédit passe par une mise en concurrence des organismes de prêt et banques .
  • Comparez toujours les offres concurrentes sur la base de leurs taux TEG et coût total du rachat de crédit.
  • Si vous préférez la sécurité, demandez un rachat de crédit à taux fixes .
  • Si vous n’avez pas le temps de démarcher plusieurs organismes de crédit, faites appel à un courtier en rachat de crédit.
  • Votre « reste à vivre » après rachat de crédit doit être suffisant pour absorber d’éventuels incidents de la vie, et vous protéger des incidents de paiements.
  • Réussir votre rachat de crédit passe aussi par une bonne compréhension du contrat qui vous engage auprès de l’organisme de prêt et assurance .
  • Plus vous aurez de garanties ou cautions , plus il sera facile d’obtenir un rachat de crédit, et d’en réduire le coût en obtenant un taux d’emprunt réduit ( hypothèque = réduction du taux d’emprunt).
  • Demandez toujours quels sont les frais,et s’il est possible de les négocier.
  • Si vous avez un apport (10% du montant emprunté), cela vous aidera à négocier un taux plus intéressant.
  • Rien n’est acquis: tant que les fonds du prêt ne sont pas versés, l’organisme de crédit peut se rétracter jusqu’au dernier moment. Un « oui » de principe au téléphone pourra se transformer en « non » sur papier.
  • Contactez régulièrement votre conseiller ou courtier en crédit, afin de connaitre l’avancement de votre demande.
  • Si vous choisissez un taux variable capé, le niveau de cap ne doit pas dépasser +1/-1.
  • Si vous choisissez un taux variable, assurez vous d’avoir des revenus suffisants pour supporter une hausse de taux.
  • Comparez toujours les offres de rachat de crédit qui vous sont faites sur la base de leur ‘coût total’.
  • En période de taux bas, évitez les offres à taux variables.
  • Vous pouvez imposer à votre organisme de prêt un autre assureur: demandez à votre assureur s’il peut vous proposer une assurance invalidité-décés moins chère que celle imposée par votre organisme de prêt.
  • En cas de rachat de crédit hypothécaire, vérifier que les frais d’inscription hypothécaires soient bien définis dans le contrat de prêt.
  • En cas de rachat partiel de vos crédits, remboursez en premier les crédits au taux le plus élevé.
  • Si vous êtes dans l’incapacité de régler les mensualités de remboursement de vos crédits, réglez au moins la fraction de mensualités correspondant à l’assurance.
  • Le rachat de crédit étant une activité nouvelle, le principe de précaution veut que vous préfériez passer par des acteurs connus et reconnus.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *